Recherche

Accueil / Publications / Études / À l’école des familles populaires 2e partie - 2010

Apprendre l’école… apprendre les familles !
Comment et dans quelles conditions la relation familles populaires-école peut avoir des effets positifs sur les apprentissages scolaires des enfants.

Cette deuxième partie de l’étude « À l’école des familles populaires » propose un éclairage théorique sur le rapport social que les parents établissent avec l’École.

Les chercheurs depuis quelques années s’intéressent aux liens existant entre l’enfant-élève, sa famille et l’école. Les résultats de certaines recherches-actions permettent de mieux comprendre comment le fonctionnement de cette triade a des effets sur la réussite ou l’échec scolaire des enfants. Des récits de pratiques montrent dans quelles conditions la relation familles-école peut avoir des effets positifs sur les apprentissages des enfants.

La transformation des relations familles populaires-école comporte, selon CGé, de véritables enjeux démocratiques et politiques et s’inscrit dans le cadre d’un projet éducatif émancipateur pour les familles.
Ce projet exige une formation initiale et continuée adaptée des enseignants, une formation qui donne une place de choix à la sociologie de l’éducation et qui permette une prise de conscience par les enseignants :
* de ce qu’est la culture scolaire
* de la nécessité de son appropriation par tous les élèves.
* de la dimension sociale de l’acte d’apprentissage
* des rapports de domination culturelle existant entre enseignants et parents de milieux populaires
* du changement de posture à mettre en œuvre pour sortir de cette relation inégalitaire

Cette étude se veut un point d’appui pour initier ce mouvement et donner quelques outils et pistes à mettre en œuvre dans la classe, dans l’école et autour de l’école.

Table des matières

Introduction
- 1. La triade élève/école/famille
- 2. Le handicap socio-culturel, une explication dépassée
- 3. Quel partenariat entre les familles et l’école ?
- 4. Un rapport social à l’école
- 5. Sortir d’une relation asymétrique
- 6. Apprendre la culture scolaire sans renier sa culture familiale
- 7. Vers une émancipation sociale des familles

Chapitre 1 : « L’école, pour nous, c’est… »
- 1. Quelques mots sur ce projet
- 2. Une recherche-action… et ses limites
- 3. Qui sont les personnes suivant des cours d’alphabétisation ?
- 4. Pourquoi travailler la relation entre familles défavorisées et écoles ?
- 5. Pourquoi les élèves issus de milieux défavorisés réussissent moins bien ?
- 6. Représentations des enseignants et des parents
- 7. Les pistes d’action
- 8. Conclusion

Chapitre 2 : Récits de pratiques
- 1. SAGA
- 2. L’école pour les parents
- 3. Parler du savoir parler avec les parents
- 4. Sur le pont
- 5. Puisqu’ils sont Belges, ils ne posent plus de problèmes
- 6. Cobayes et pigeons !

Chapitre 3 : Analyses et propositions
- 1. Le rapport au savoir
- 2. Apprendre à décoder les positions de classe là où on les attend le moins.
- 3. Suffit-il donc que l’on se parle ?
- 4. Élections 2009 - Proposition 2 : Relations École-familles

Conclusion
Documentation et bibliographie

L’étude complète était disponible en ligne de décembre 2010 à octobre 2011.
Publication de cette étude sous le titre «  Ecole et familles populaires - Pour se comprendre et apprendre  » aux Éditions Couleur livres dans la collection CGé : L’école au quotidien, 2011.

Avec le soutien du Service de l’Éducation Permanente, Direction Générale de la Culture de la Communauté Française