Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Fragments d’intime

C’est un livre terrible. Terrible d’humanité vraie, terrible par les vies, les faits
qu’il donne à voir et à comprendre. C’est un implacable antidote contre les
stéréotypes et autres images toutes faites parce que ça ne nous intéresse pas de
savoir. Pascale Jamoulle, à sa suite, nous fait entrer dans des mondes à la lisière
de notre société. Elle le fait en racontant les corps, les gestes, les relations, les
pensées intimes, la vie secrète d’une série de personnes qu’elle a rencontrées
aux alentours de la gare du Nord : prostituées, sans-papiers, sans-attaches,
drogués, enfants de l’immigration…
L’auteur est chercheur anthropologue, mais elle ne prend pas les « gens de
la rue » comme objets d’étude. Ces hommes et ces femmes sont auteurs de
leur récit et de ce qu’ils veulent bien livrer. La mise en perspective qui nous est
donnée ici est d’un respect infi ni ; elle est une manière de rendre justice à ces
exclus qui se révèlent si grands et si beaux. On y voit des prostituées devenues
experts des relations des genres, des marginaux miroirs de la société, des sans
rien construire des solidarités nouvelles, des personnalités divisées, écartelées,
des corps achetés, des corps trompés, des corps pleins, ou vides, des espoirs
toujours nouveaux et des désespérances qui riment avec errances, des chemins
bricolés pour survivre, des volontés qui s’étiolent, des étaux qui se resserrent
parce qu’il n’y a pas d’autres possibles…
« Si cette ethnographie de l’intime, aux marges, dévoile des divisions subjectives,
elle relate aussi en toile de fond les fragmentations de la ville. Derrière ses façades
de capitale de l’Europe, la ville de Bruxelles s’est morcelée. Elle est traversée par
des forces de dissociation sociales et des clivages culturels… Dans ses interstices,
la ville camoufl e ses sans-abris, ses illégaux, ses souff rances sociales et transculturelles.
 »
A lire d’urgence.
Pascale JAMOULLE, Fragments d’intime. Amours, corps et solitudes aux marges urbaines, La découverte, 2009.