Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Blanc Foncé

Ce livre propose un voyage initiatique qui ramène à l’essentiel dans le style du « Petit Prince ». Sauf que les petits princes sont « Blanc Foncé » et existent vraiment. [1] Ce sont les enfants de l’auteur et c’est l’un d’eux qui a inventé l’expression « Blanc Foncé ». Ces mots nomment son métissage et sont devenus le titre du livre de sa maman, Claire Ruwet.

Claire, je l’ai connue quand elle avait 12 ans, déjà dans des lieux d’éducation permanente et de mélanges. La voilà écrivain (entre autres, beaucoup d’autres choses !) et d’une bien belle écriture !

Dans le tissage joliment composé avec des fils de ses racines et ceux de son mari camerounais, Claire fait découvrir des « instantanés d’Europe et d’Afrique » et retrace l’histoire de familles qui se rejoignent. Avec beaucoup de finesse, de sensibilité, de chaleur, de talent, elle entremêle les questions des cultures, du métissage, de l’exil, mais aussi de la vie et de la mort, le tout à partir d’un vécu personnel et familial, à ras de peau.

« Toujours cette correspondance qui mêle, avec tant de talent, ici et là-bas (…) Je ne puis qu’applaudir à l’idée de cette transmission d’un patrimoine sous forme de textes », dit de ce beau livre Jacques Mercier.

Et en plus, l’auteur peut venir en classe, dans les écoles secondaires, dans le cadre de l’opération « Écrivains en classe » L’animation, en continuité avec le livre, appelle chacun à creuser son identité et ses racines multiples. Claire Ruwet travaille par tranche de deux périodes par classe, regroupées dans une même journée. La première est consacrée à écouter ce qui a fait écho chez les élèves lors de la lecture de Blanc foncé et à répondre à leurs questions. Durant la deuxième, les élèves prennent la plume. L’auteur leur propose des exercices d’écriture à partir de ses textes, de jeux avec les mots, de souvenirs, de sensations. Dans la mesure du possible, les productions des élèves seront lues et l’auteur les commentera.

Claire RUWET, Éditions Couleur livres, coll. Je, 2007.

notes:

[1Extrait de la présentation sur le site de Claire Ruwet : www.tole-ruwet.be.