Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Les inégalités d’apprentissage

Élisabeth BAUTIER et Patrick RAYOU sont professeurs de sciences de l’éducation à l’Université de Paris 8 et membres du laboratoire Circeft-Escol. Ils réalisent, dans cet ouvrage, l’analyse de nombreuses recherches réalisées essentiellement en France, mais pas uniquement.

La question de fond que posent les malentendus existant entre les représentants de la culture scolaire et les élèves issus des classes populaires y est traitée avec beaucoup de cohérence et de ténacité. Les auteurs portent leur analyse sur trois niveaux qui s’imbriquent :
• l’analyse des pratiques en classe et la critique de certaines pratiques pédagogiques qui, elles, ne prennent pas en compte tous les modes d’apprentissages des élèves ;
• l’organisation des programmes et des filières qui sont aussi le lieu de bon nombre de malentendus ;
• les politiques de l’enseignement où ils pointent bon nombre d’effets pervers.
En voici quelques exemples.
Au niveau des pratiques les auteurs expliquent : « Plus les thèmes de travail ont à voir avec l’expérience sociale et subjective des élèves, plus la mobilisation de savoirs disciplinaires sur ces thèmes apparait hors de propos. »
Au niveau des programmes, les auteurs pointent que si l’exigence du caractère formel des situations langagières diminue, non seulement on introduit un flou sur les attentes scolaires, mais en plus on «  euphémise les rapports de savoir et de pouvoir ».
Enfin au niveau politique, ils font, très tôt dans le livre, un constat simple : « En posant le principe de l’égalité des chances, les sociétés démocratiques ont individualisé l’inégalité. »
Il faut reconnaitre que le travail de méta-analyse et l’élaboration conceptuelle que demande ce type de travail rendent la lecture de certains chapitres plutôt ardue, mais l’effort en vaut la peine et particulièrement la lecture des quelques pages de conclusions qui sont lumineuses et percutantes.

Élisabeth BAUTIER et Patrick RAYOU, Les inégalités d’apprentissage. Programmes, pratiques et malentendus scolaires, Éducation et société, PUF, 2009