Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Exposés interactifs des élèves

Voici un livre clair et bien outillé. Dans l’optique de l’auto-socio-construction des savoirs, Léonard Guillaume expose la méthode qu’il a mise au point dans sa classe de fin de primaire pour rendre cette pratique à la fois enthousiasmante - tant pour celui qui présente que pour celui qui écoute - et riche d’apprentissages. Au fil des années, il a élaboré 60 consignes qui forment la base de la méthode. Selon les âges, certaines doivent obligatoirement être suivies, d’autres restent facultatives et sont laissées au choix des élèves. Ces consignes ont l’avantage de poser des balises claires pour les enfants et d’élargir l’idée que l’on se fait des présentations de travaux devant les autres. Quelques exemples : Réaliser un abstract de son travail à afficher dans la classe ou sur les valves de l’école. Chercher des faits sensationnels. Demander aux enfants de la classe qu’ils posent des questions au conférencier. Défendre et argumenter deux points de vue contraires. Faire la carte d’identité de…

À partir de là, le travail des élèves s’enclenche, seul ou en groupe (l’auteur décrit minutieusement les étapes), et toute la classe s’entraine aux compétences nécessaires tant à la recherche d’informations qu’à la synthèse, la comparaison, l’écriture, la capacité de captiver son auditoire ou l’utilisation d’outils tels que les graphiques, les cartes ou d’autres sources iconographiques…

L’auteur insiste sur l’importance de la socialisation. Elle est mise en jeu lorsque le travail de la classe est considéré, non comme la somme de mises en œuvre individuelles, mais comme un moment privilégié pour apprendre à coopérer et échanger. L’exposé, dont il explore jusqu’aux voies les plus inattendues, est pour lui un outil essentiel pour mettre les élèves en recherche, leur donner un accès nouveau au savoir et des outils pour se repérer dans leur environnement. Motiver ses élèves est un des aspects essentiels du travail de cet instituteur. Son livre rend pleinement compte de cette préoccupation et incitera tout enseignant qui la partage à l’approfondir.

ps:

Léonard Guillaume, Exposés interactifs des élèves, Pourquoi ? Comment ?, Chercheurs solitaires et maitres de conférences entre 9 et 12 ans, Labor, 2001.