Recherche

Accueil / Évènements / Évènements 2014 / Du lange aux langages, devenir élève en maternelle

Dès la maternelle, l’école renforce les inégalités sociales. Le langage traverse la vie de l’école et tous les apprentissages. C’est donc un enjeu essentiel pour devenir élève. L’objectif de cette journée est de partager et d’analyser des pratiques de l’école maternelle en nous posant les questions suivantes :

En quoi nos pratiques de classe prennent-elles en compte et luttent-elles contre les inégalités sociales ?
Que met-on en place pour apprendre la langue à l’école et la langue de l’école ? Quelle place aux autres langages ?
Comment démêler l’apprendre du faire ? Quelles pratiques pour faire devenir élève ?
Comment faire groupe-classe ? En quoi le travail du groupe permet-il à chacun d’apprendre ?

- Programme

8h30 Accueil
9h15 Introduction de Jacques LIESENBORGHS
9h45 Huit ateliers au choix

12h00 Pratiques langagières en maternelle. Est-ce possible de réduire les inégalités ?
Conférence de Sylvie CHEVILLARD, Groupe Français d’Éducation Nouvelle. Les inégalités sociales sont visibles dès la maternelle et se transforment en inégalités scolaires, si on n’y prend pas garde. Les pratiques langagières des élèves vont rencontrer celles des adultes de l’école. Les manières de dire des enseignants influent sur les mises en mots des apprenants. Le savoir et le comprendre permet, dans la pratique, de réduire les inégalités langagières. Une invitation à questionner sa posture pour que tous apprennent la langue de l’école.
Écoutez/Réécoutez la conférence
Document de présentation

13h15 Repas et expo
Exposez-vous !
Dire ses révoltes, ses rêves, ses attentes, ses difficultés par rapport au métier autrement qu’avec des mots. Une expo sera organisée lors de cette journée afin que les regards et les points de vue se croisent. Nous comptons sur vous pour apporter une composition plastique signée : image, dessin, photo, collage…
Pour info : Marie Moretti 02 218 34 50 / marie.moretti*@*changement-egalite.be

14h30 Huit ateliers au choix
16h30 Verre

- Descriptif atelier
*Atelier 1 : « Permettre à tous de percevoir le sens des activités scientifiques » :
À partir d’une séquence filmée, nous verrons comment démêler l’apprendre du faire lors des activités d’éveil scientifiques. À partir d’exemples concrets sur le thème des mélanges, nous aborderons les outils et méthodes qui permettent d’inclure tous les élèves dans la construction de savoirs.
Sabine DARO, formatrice (Hypothèse, HELMo, CGé) - Carmen de BARROS, CGé

*Atelier 2 : « Du faire au dire et penser » :
Une mise en situation en arts plastiques pour réfléchir aux cheminements de la pensée et aux mises en mots propres à l’école. Partir de la pratique pour aller à une analyse du dispositif et des productions langagières afin de comprendre les enjeux des postures langagières des enseignants sur les apprentissages des élèves.
Sylvie CHEVILLARD, conseillère pédagogique, formatrice GFEN - Marie MORETTI, CGé

*Atelier 3 : « Des inégalités dès la classe d’accueil ? Les voir et agir » :
Toutes les cultures familiales ne sont pas à la même distance de la culture de l’école. À partir d’un travail de recherche, nous pointerons les enjeux de l’apprentissage en petite section et nous poserons les questions suivantes :
quelle verbalisation et quel système d’attitudes de l’enseignant ouvrent les élèves aux répertoires de l’école ?

Martine DAEMS, inspectrice - Sandrine GROSJEAN, CGé

*Atelier 4 : « Et si c’était une affaire de rendez-vous raté ? » :
Et si c’était l’école qui ratait avec les enfants et leurs familles ? Les parents appauvris, discriminés ou exclus savent ce qu’ils perdent lorsque « ça rate à l’école » ! Ils voudraient tous que leurs enfants bénéficient à l’accès aux richesses immatérielles que peut offrir l’école. Un atelier pour faire écho des familles et (ré) concilier les enjeux de chacun.
Christine MAHY, secrétaire générale RWLP - Noëlle DE SMET, CGé

*Atelier 5 : « Faire produire des textes, quels enjeux ? » :
Nous allons interroger notre intention d’enseigner lorsque nous proposons des activités d’écriture et la manière dont on explicite celle-ci (ou non) auprès de nos élèves. En effet, la prise en compte (ou pas) des malentendus qui peuvent affecter le rapport à l’écrit des élèves (et en particulier ceux de milieux populaires) est au cœur de la problématique de la production d’inégalités scolaires.
Joanne de TERWANGNE, institutrice maternelle - Sandrine DOCHAIN, CGé

*Atelier 6 : « L’entrée dans la Loi » :
L’enfant de deux ou trois ans est dans la période cruciale de l’opposition. NON est son maitre-mot. La classe compte vingt-cinq élèves.
Comment les amener à intégrer les règles nécessaires à une vie en société ?
La construction des règles aide chacun et le groupe. Qui dit règle, dit transgression et donc sanction. Mais quelle sanction pour des petits ?

Isabelle ROBIN, institutrice maternelle, formatrice, auteure - Annick BONNEFOND, CGé

*Atelier 7 : « Enrichir le langage de tous les élèves, c’est possible ! » :
Changer ses pratiques, mieux penser ses démarches et ne pas laisser les apprentissages au hasard afin de permettre à chaque élève d’enrichir son vocabulaire et d’apprendre des structures de phrases et de récits. C’est ce que nous illustrerons à travers différentes activités : apprentissage de définitions, synthèse d’une observation, résumé d’une histoire…
Laurence VAN DEN EYNDE, institutrice maternelle et maitre de Formation Pratique - Anne CHEVALIER, CGé

*Atelier 8 : « Les Institutions dans une classe verticale » :
Le Planning de la journée, le Conseil de classe, celui des gardiens et le journal sont 4 institutions qui permettent aux élèves de faire leurs premiers pas dans une société démocratique. Ils vont avoir leur place dans le groupe, prendre la parole et assumer des responsabilités. Cela ne va pas de soi. Cette gestion de la classe n’est vierge ni de questionnements ni de doute. C’est l’occasion de les mettre au travail.
Marie-Luce LATRAN, institutrice maternelle - Alain DESMARETS, CGé
- Date
22 mars 2014
8h30 – 17h00

- Lieu
HELMo
Hors-Château, n° 61
4000 Liège


Agrandir le plan

- Public
Cette journée est destinée aux enseignants, directions, conseillers pédagogiques, inspecteurs, formateurs d’enseignants et étudiants actifs sur le terrain de l’école maternelle.

- Participation au frais
15 euros à verser sur le compte de CGé :
BE42 000 03252 9554 en indiquant votre nom et la mention « Evénement maternelle ».
Ce montant est non remboursable.

- Plus d’informations
ChanGements pour l’égalité : 02/218.34.50 ou info@changement-egalite.be
Le dépliants avec toutes les informations se trouve en pièce jointe.

- Inscription

- Dépliants
Vous souhaitez des dépliants à distribuer autour de vous ?, demandez-les nous : info@changement-egalite.be