Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Être radical

Né en 1909, dans un bidonville de Chicago, Saul Alinsky a organisé les quartiers pauvres de sa ville et étendu son action à d’autres États américains parce qu’il a acquis la conviction que l’univers politique institutionnalisé, quelle que soit sa tendance, est totalement inadapté pour régler de façon juste, digne et intelligente les problèmes de vie quotidienne de la majorité des gens.

Il reproche au travail communautaire d’enfermer son action dans une thérapie d’adaptation et d’oublier les aliénations, les rapports de force, les systèmes d’oppression qui affectent l’ensemble de la société. Aussi cherche-t-il, constamment, par une stratégie concrète au bénéfice des catégories sociales défavorisées, à faire changer le statuquo et les rapports de pouvoir, tout en demeurant dans la démocratie.

Son organisation s’est concentrée sur la recherche d’alliances avec la classe moyenne blanche d’Amérique, car c’est là que se trouve le pouvoir et que c’est son action ou son manque d’action qui déterminera la direction du changement.

Il a compris que, même si tous les groupes défavorisés/opprimés étaient rassemblés en une coalition, cela ne suffirait pas pour introduire les changements fondamentaux nécessaires. Elle devrait encore faire ce que doivent faire tous les groupes minoritaires : se trouver des alliés. Et les seuls alliés potentiels se trouvent dans les diverses couches organisées des classes moyennes.

Alinsky décrit la classe moyenne comme déchirée entre son désir de préserver le statuquo — pour protéger ce qu’elle a — et sa volonté de voir s’opérer un changement dans l’espoir d’en obtenir davantage : on peut les décrire comme des schizophrènes sociaux, politiques et économiques.

Ce livre nous intéresse, car il questionne de façon extrêmement originale et inattendue les stratégies de changement social : une source d’inspiration pour ceux qui en ont plus que marre des manifs « Nord-Midi » pour réclamer et tenter de provoquer d’indispensables changements politiques !
Très utile en ces temps chahutés d’injustice sociale croissante…
Saul Alinsky, « Être radical : manuel pragmatique pour radicaux réalistes », Éditions Aden, 2012.