Recherche

Accueil / CDoc / Recensions / Les blagues à PISA

On ne le dira jamais assez, méfiez-vous des discours qui entourent et s’appuient sur des comparaisons statistiques, de beaux tableaux de chiffres et des graphiques édifiants. Ce petit livre impertinent fait donc œuvre pédagogique, non pas en critiquant l’enquête elle-même et ses résultats comme d’autres l’ont fait, mais en analysant son discours comme s’il était la voix off d’un film dont on ignorerait sciemment les images. Pas de tableaux statistiques, pas de graphiques, juste l’étude du texte, l’analyse d’un discours qui fait de manière un peu trop évidente autorité et référence. Il ne s’agit pas pour les auteurs de démontrer que les résultats de PISA pourraient être autres, mais plutôt de démonter un discours qui s’autoalimente d’année en année, se répète, se contredit pour mieux se confirmer. Et c’est un réel plaisir de découvrir comment les phrases des rapports PISA ont fait leur chemin pour se donner à voir comme des évidences pour tous quand elles ne sont que le support d’une vision du monde : celle de l’OCDE. Salutaire et salvateur, à l’heure de la référence PISA : savoir que, pour autant, le discours de l’OCDE n’en est pas plus légitime.
BART (D.) et DAUNAY (B.), Les blagues à PISA – Le discours sur l’école d’une institution internationale, Éditions du Croquant, 2016.