Accueil / CDoc / Recensions / Le plaisir de chercher en mathématiques

«  Comment, à cinq ans, comparer deux grandes collections d’objets, à dix ans, dessiner un assemblage de cubes qu’on ne peut pas toucher, à quatorze ans, construire une parallèle à une droite avec seulement un angle en carton ou, à dix-sept ans, peser un objet avec une balance défectueuse  ?
Depuis quarante ans, le groupe d’enseignement mathématique (Gem) défend l’idée que la pensée mathématique se développe en cherchant. Aujourd’hui, il propose quarante problèmes, accompagnés d’éléments de solution et de pistes didactiques.
Des problèmes pour susciter le débat, conjecturer, communiquer et argumenter, construire le savoir et se construire des images mentales, modéliser ou voir autrement. Des problèmes pour épicer l’enseignement des mathématiques de 5 à 18 ans et plus. Des problèmes qui stimulent le développement d’une pensée autonome et citoyenne.
Ce livre, à mettre entre toutes les mains, intéressera particulièrement les enseignants de mathématiques, de la maternelle à l’enseignement supérieur, ainsi que les étudiants futurs professeurs concernés par l’enseignement des mathématiques.
Cet ouvrage rassemble les contributions de vingt auteurs, membres du Gem.  »
Ce texte est extrait de la quatrième de couverture.

T. Gilbert et L. Ninove et le Gem, Le plaisir de chercher en mathématiques – De la maternelle au supérieur, 40 problèmes, UCL Presses universitaires de Louvain, Coll. Recherches en formation des enseignants et en didactique, 2017.