Nous contacter sur place

  • du 15 au 21 aout 2019
    N° : 0493 64 44 65

Pascale LASSABLIÈRE-HILLORST, militante CGé
Animatrice d’ateliers d’écriture

Natalie RASSON, militante CGé
Animatrices d’atelier d’écriture, de théâtre et de chant

Descriptif

Le contexte :
Depuis toujours, les hommes ont tenté de comprendre, de se comprendre dans un monde complexe. Ils ont tenté d’y donner du sens à leur existence. Les mots qu’ils ont inventés sont les plus beaux outils avec lesquels ils ont construit du neuf, du plus humain pour faire battre leur cœur et leur pensée. Ce sont aussi les plus belles armes avec lesquelles ils ont résisté.

Les ateliers d’écriture s’inscrivent dans cette histoire. Ils sont un lieu où chacun de nous, enfant ou adulte, peut prendre possession de cet outil puissant.

Comment nous réapproprier ensemble l’écriture qui semble réservée à ceux qui savent, aux instruits, aux plus forts socialement ?
C’est ce travail que nous proposons. Nous inventerons pour cela un paysage avec comme repères les contes de fée, la poésie, les mythes…

« L’écriture est un art plein de rencontres », dit le philosophe Alain.
Dans ce voyage qu’est l’atelier d’écriture nous aurons toutes sortes de compagnons : les autres participants de l’atelier, les savoirs de nos publics, les poètes, les peintres, les auteurs, les sorcières ou quelque « sot du village »… Qui sait quelles surprises nous réserverons nos mots et nos plumes ?

Contenu et objectifs de l’atelier d’écriture :
Nous aborderons l’atelier d’écriture comme un espace à créer collectivement :

• L’atelier d’écriture comme lieu de croisement de l’expérience,
• L’atelier d’écriture comme lieu d’invention
Un patrimoine existe en matière d’écriture créative, comment nous en emparer et faire feu de tout bois ?
• L’atelier d’écriture comme lieu d’analyse.
Que nous permet de comprendre l’écriture ? Quelles valeurs les pratiques collectives d’écriture nous font-elles vivre et partager ? Par quels chemins ?

Méthodes

Les ateliers sont des moments à vivre pour soi d’abord. On y pratique la récolte de mots, la production de fragments d’écriture, des temps de lecture partagée. Le tout s’orchestre entre phases de récit, moments de réflexion seul ou à plusieurs, détours par d’autres codes (arts plastiques, musiques, photo…)

Chaque atelier est suivi d’une analyse réflexive, moment de construction du sens de l’activité.

À divers moments des temps sont réservés pour penser collectivement le réinvestissement de la formation.

Repères théoriques

FONTAINE Marianne, LASSABLIÈRE-HILHORST Pascale, NEUMAYER Michel, RASSON Natalie, DE SMET Noëlle, Créer en éducation nouvelle : Savoirs, imaginaires, liens au coeur des ateliers d’écriture et de lecture, CHRONIQUE SOCIALE, 2018 ;

NEUMAYER Odette et Michel, Animer un atelier d’écriture : faire de l’écriture un bien partagé, ESF ÉDITEUR, 2008 ;

NEUMAYER Odette et Michel, Pratiquer le dialogue arts plastiques-écriture : quinze ateliers de création pour l’éducation nouvelle, CHRONIQUE SOCIALE, 2005.

Matériel demandé aux participants

Une paire de vieilles chaussettes et un vieux pantalon.

Public

L’atelier est ouvert à tous : animateurs de Maisons de quartier, formateurs d’adultes (illettrisme, FLE, etc.), enseignants de la maternelle à l’enseignement supérieur, éducateurs, travailleurs sociaux, écrivains publics, acteurs culturels, militants associatifs… et à tous ceux qui ont envie de pratiquer l’écriture pour eux et peut-être avec d’autres. Sans complexes ni préjugés.

Inscriptions
Retour au programme