CGé, ChanGements pour l'égalité

CGé ?

Faisons avancer l’égalité à l’École

Changer l’École, c’est aussi changer la société

Parce que échec et réussite restent fortement liés à l’origine sociale des élèves, et que plus d’un élève sur deux échoue à l’école

CGé, ChanGements pour l’égalité, mouvement sociopédagogique
lutte pour :

  • une meilleure maitrise des savoirs par tous les élèves,
  • un système et des pratiques, éducatives plus émancipatrices,
  • une prise en compte des difficultés des élèves les plus précarisés.

Pour y parvenir, CGé :

  • observe et analyse les pratiques et les politiques éducatives,
  • forme et informe les acteurs éducatifs,
  • mobilise différents acteurs de l’éducation pour travailler ensemble,
  • interpelle les pouvoirs publics et leur diffuse ses revendications.

Enseignants, éducateurs, directeurs, animateurs, formateurs, parents,
tous sont concernés.

Rejoignez notre mouvement !

Changer l’école, c’est chercher à comprendre et agir collectivement

Pour CGé, le rôle de l’École est de mettre en place les conditions nécessaires pour que tous apprennent, et par là même, de réduire les inégalités sociales en veillant à ne pas les transformer en inégalités scolaires.

CGé trouve essentiel d’agir :

  • sur le plan politique, en vue de dénoncer les failles d’un système éducatif qui porte en lui les sources d’inégalités,
  • au cœur de la classe, en proposant des façons d’enseigner qui prennent en compte la diversité des origines socioculturelles des élèves et réduisent les risques d’échec et de relégation,
  • dans la relation entre les familles et les acteurs du monde scolaire et associatif, afin d’établir des partenariats porteurs de changements.

Découvrez le dernier rapport d’activités CGé ! Une bonne entrée en matière sur ce que CGé fait et défend depuis plus de 50 ans en matière d’égalité à l’école. Bonne lecture !

Collaborations

CGé entretient des liens réguliers avec des associations concernées par les questions éducatives au sens large.

Comprendre… et agir

Pour favoriser des changements dans le monde éducatif, nous mettons à disposition des moyens pour que les acteurs interrogent leurs pratiques et les enjeux de celles-ci. Nous offrons des espaces de débats, des formations et des ressources pour comprendre et agir.

Fonctionnement de CGé

Le mouvement rassemble des permanents et des volontaires organisés en différentes équipes qui se donnent des objectifs et des moyens pour susciter des changements politiques et pédagogiques. L’éthique de la Pédagogie Institutionnelle (PI) ainsi que les outils qui en sont issus traversent le travail du mouvement.

Principes et convictions pédagogiques

Formations CGé : quelles spécifités, quelles convictions, quels principes ?

Plus de 50 Rencontres pédagogiques d’été, soit environ 300 ateliers de formation et presque 50 ans d’interventions diverses en école et hors école. Quelle « permanence » dans cette histoire de formations, quelles convictions et quels principes communs ont (ou auraient) pu guider nos interventions ?

CGé et la Pédagogie Institutionnelle (PI)

Depuis plus de 50 ans, le mouvement est très impliqué dans la pratique de la Pédagogie Institutionnelle (PI) et ses références théoriques (pédagogiques, sociologiques, psychanalytiques). Aujourd’hui, ChanGements pour l’égalité est un référent PI pour la Belgique francophone. Un mode d’organisation coopérative avec son cadre, ses règles, ses procédures, son éthique qui font partie de la culture du mouvement.

CGé et l’Entrainement Mental (EM)

Depuis plus de 50 ans, le mouvement se nourrit de la méthode de l’EM et en poursuit le développement par la pratique en stage et dans les écoles et associations. Réflexivité critique et coopérative, démarche systémique, collectif apprenant, croisement des points de vue et des savoirs, co-développement professionnel font aussi partie de la culture du mouvement. CGé encourage les équipes pédagogiques à se servir de l’EM pour se soutenir et se former à travers des Groupes d’Apprentissage et de Soutien professionnels (GASP).

ChanGements pour l’égalité est un mouvement sociopédagogique reconnu et soutenu par l’Éducation permanente depuis plus de trente ans.

En 2007, CGé a obtenu la reconnaissance dans le cadre du Décret Éducation permanente de 2003. Dans le contrat-programme qui nous lie à la Communauté française, nous sommes engagés pour l’axe 1, à développer au moins trois thématiques d’action à raison de minimum 450 heures et à développer au moins 4 activités « grand public » annuelles ; pour l’axe 3.2, à produire au moins 30 analyses et 2 études par an en assurant leur publicité.

Analyses

Il s’agit d’articles traitant de façon approfondie et critique des questions relatives au fonctionnement de l’école dans la société d’aujourd’hui.

La plupart de ces analyses ont fait l’objet d’une publication dans la revue TRACeS de ChanGements.