Recherche

Commandes & Abonnements

Je cherche avec mes collègues, donc j’apprends.

En matière d’apprentissage, les principes de base valables pour l’enfant le sont aussi pour l’adulte. Situations problèmes vécues par l’enseignant dans sa classe, recherche personnelle, tâtonnements, erreurs, mises en commun avec les collègues et structuration. C’est en cherchant, en travaillant à plusieurs dans un climat de sécurité (avec le droit à l’erreur) que l’enseignant auto-socio-construit son savoir et apprend à faire la classe ou le cycle de la réussite.

On ne peut faire l’économie de la phase de mise en commun qui organise l’échange, le (co)pillage entre collègues. Le travail de concertation est au cœur même de l’évolution des enseignants dans leur métier.

Ce travail collectif ne s’improvise pas. Comme pour les mises en commun avec les enfants, il faut un animateur formé à la gestion de groupes. Ce rôle revient à la direction d’école, avec l’aide d’animateurs pédagogiques extérieurs si nécessaire.

Ce n’est donc pas seulement au contact des experts qu’on apprend. Les (in)formations continues donnent envie de changer, mais souvent culpabilisent ou font peur. Le savoir-faire la classe ou le cycle de la réussite ne se transmet pas, il se construit.

C’est fondamental... mais élémentaire

Aujourd’hui, il n’existe toujours pas la moindre heure de concertation à l’école maternelle et seulement deux petites heures en primaire. Le travail de concertation inter cycles est impossible à organiser, les collègues n’étant jamais libérés au même moment.

Aujourd’hui, le temps de recherche individuelle, le temps de création d’outils (prolongements indispensables au travail de concertation) fait cruellement défaut, englués que nous sommes dans nos trop longues prestations face aux enfants et nos temps de surveillance : récréations, repas, sieste, garderies, piscines, visite médicale, etc.

Aujourd’hui, ceux qui devraient imprimer une direction à l’équipe sont eux-mêmes débordés par le travail administratif.

Demain, d’urgence, il faut engager un personnel additionnel auxiliaire d’éducation et administratif (comme il en existe dans le secondaire) afin de libérer du temps pour les instituteurs chercheurs, partout où la volonté du travail collectif est exprimée et argumentée. Ce personnel auxiliaire d’éducation serait spécialisé (sport, artistique, culturel) et généraliste (organisation des repas, de la sieste, surveillances).

Dans le fondamental, le refinancement de la Communauté française promis pour 2004 par les accords de la Saint-Polycarpe est très attendu. Une attente de quelques décennies.