Recherche

Commandes & Abonnements

Accueil / Agenda / Confinement et inégalités d’apprentissage

Débat introduit par Elsa ROLAND et Sylvie VAN LINT. Elsa ROLAND est chercheure en sciences de l’éducation et maitre de conférences à l’ULB. Ses recherches portent sur l’histoire de l’enseignement, de la pédagogie et des sciences de l’éducation en Belgique. Sylvie VAN LINT est chercheure en science de l’éducation à l’ULB et maître-assistante dans les Hautes Écoles Galilée et Bruxelles-Brabant (HE2B). Ses recherches portent sur les compétences scolaires, leur évaluation et leur construction.

Le 16 mars 2020, dans l’urgence, il a fallu fermer les écoles. Afin d’éviter que les inégalités d’apprentissage ne se creusent davantage, la Circulaire n°7515 du 17/03/2020 a précisé qu’il ne fallait pas faire de nouveaux apprentissages mais proposer des activités de « révision, consolidation, dépassement » (RCD). De plus, l’enseignant devait s’assurer que chaque élève puisse avoir accès au matériel et au soutien nécessaires afin de pouvoir réaliser en parfaite autonomie toutes les activités de RCD. La circulaire concluait qu’en aucun cas, les circonstances exceptionnelles que nous connaissions ne pourraient porter préjudice à la scolarité des élèves. Pour autant, fut-ce vraiment le cas ? Qu’en fut-il lorsque certaines écoles à indice socio-économique élevé surchargeaient leurs élèves et s’appuyaient sur les familles pour réaliser de nouveaux apprentissages alors que d’autres écoles peinaient à assurer les garderies pour les enfants de parents non-confinés et/ou n’avaient pas repris contact avec leurs élèves depuis le début de la crise sanitaire ? Il nous a donc semblé essentiel, avec les enseignants, d’observer et analyser les conditions d’apprentissage des élèves depuis le début de la crise sanitaire ainsi que les modalités de transposition de la circulaire n°7515 sur le terrain.
Il nous a semblé également nécessaire de profiter de l’interruption momentanée de la forme scolaire pendant cette période de confinement pour proposer aux enseignants d’enquêter avec leurs élèves sur le manque d’école, le changement du statut d’élève et d’enseignant, l’appropriation des savoirs hors de l’enceinte de l’école ou encore le statut des savoirs scolaires transmis au sein de la famille à partir d’activités pédagogiques coconstruites avec des étudiants de l’ULB et des enseignants de la Région bruxelloise. Plutôt que de vouloir assurer la continuité pédagogique à tout prix, nous avons préféré prendre le temps de réfléchir collectivement à une autre école en temps de confinement et de déconfinement à venir. C’est le récit de cette aventure que nous tenterons de partager avec vous pendant cette rencontre.

Ces rencontres sont organisées à l’initiative du Professeur Bernard REY, du Service des Sciences de l’Éducation de l’U.L.B. Elles sont ouvertes à tou-te-s et gratuites. Elles ont lieu sur le campus du Solbosch de l’U.L.B. le samedi de 9h30 à 12h15, généralement au local UB 5.230 (bâtiment U, porte B, 5e niveau). Mais le lieu peut parfois changer en fonction du nombre de participants prévus [1]. Et pour pouvoir, si nécessaire, réserver un local aux dimensions adaptées, il est demandé une inscription préalable, uniquement aux groupes de plus de dix personnes, au moins deux semaines avant la date de l’activité concernée.

Renseignements complémentaires :
Michel Staszewski (mstaszew@ulb.ac.be)
Nathalie Terendij (nterendi@ulb.ac.be ou 02 650 54 62)

notes:

[1Ces changements éventuels sont annoncés par courriel aux abonnés à notre mailinglist. Cet abonnement permet d’être régulièrement informé à propos des « rencontres pour faire apprendre ».
On peut s’abonner ici : http://listserv.ulb.ac.be/mailman/listinfo/rpfa.