Nous contacter sur place

  • du 16 au 22 aout 2020
    N° : 0493 64 44 65

Véronique GHESQUIÈRE

Carole VAN BASSELAERE
Juriste à Unia (Service Handicap/Convention ONU), enseignante

Emilie VAN DEN BROECK
Juriste à Unia (Service Politique et Société), formatrice

Florence PONDEVILLE

Avec l’appui et la collaboration du service accompagnement et formation d’Unia.

Descriptif

Dans son avis n° 3, le Pacte pour un enseignement d’excellence, « veut opposer au modèle de séparation un modèle d’école inclusive tout en permettant aux équipes éducatives d’affronter une plus grande hétérogénéité des classes ».

Bien. Et maintenant, que fait-on avec ça ?

Depuis les années 70, la Belgique a choisi un enseignement séparé – spécialisé- pour les élèves en situation de handicap. Elle n’a plus jamais retrouvé le chemin d’une école inclusive. La population de l’enseignement spécialisé ne fait qu’augmenter, se gonflant de toutes les difficultés scolaires, avec une surreprésentation des enfants issus de minorités, primo-arrivants, issus de l’immigration et d’ élèves provenant de familles à indice socio-économique faible. L’orientation vers l’enseignement spécialisé s’apparente dès lors à un processus de relégation sociale.

Comment inverser ce mouvement de relégation ? Comment faire en sorte que tous les enfants vivent et apprennent ensemble, quel que soit leur origine, leur milieu socio-économique et/ou leur handicap ? Comment réaliser un tronc commun « total », pas seulement avec le professionnel, le technique, … mais aussi avec l’enseignement spécialisé ?

L’atelier vise donc à travailler collectivement sur le pari d’accueillir tous les élèves dans les mêmes écoles, en mettant à l’épreuve nos représentations et nos préjugés.
Ensemble, nous détricoterons les freins et les obstacles à l’école inclusive et construirons des pistes d’actions concrètes, support d’un argumentaire nécessaire à une mutation culturelle et aux orientations politiques.

Méthodes

L’atelier sera essentiellement basé sur des méthodes actives et participatives.
Ce sont en effet vos expériences et situations vécues qui seront mobilisées comme point de départ de notre réflexion.

Les formateurs offriront quant à eux un cadre permettant au groupe de co-construire des solutions originales et créatives pour aller plus loin dans sa capacité à inclure.
L’atelier alternera des moments de recherche en sous-groupe, de mises en situation collective, d’appropriation du cadre juridique et de réflexions créatives.

Repères théoriques

La défense d’une école inclusive se base à la fois sur un cadre juridique contraignant mais aussi sur des valeurs et des attitudes.
• Gardou Charles, La société inclusive, parlons-en ! Il n’y a pas de vie minuscule, 2013, Editions érès.
• European Agency for special needs and inclusive education (nombreuses publications) https://www.european-agency.org/
• Vers un système d’éducation inclusif en Belgique, Inspirations et exemples, 2019, Unia + Annexe Cadre politique international et européen.

Matériel demandé aux participants

De quoi écrire et support papier ou digital.

Public

Les enseignants, les élèves, les parents, les médiateurs scolaires, les CPMS, les chefs d’établissement, les autorités.

Inscriptions
Retour au programme