Recherche

Commandes & Abonnements

Accueil / Agenda / Mixité sociale dans les classes et conditions d’apprentissage

CGé vous invite à ses apéros de l’éducation
Ces rendez-vous rassemblent des acteurs de et autour de l’école pour débattre de questions qui ouvrent notre système scolaire à plus d’égalité.
Quatre fois l’an, à l’heure de l’apéro du soir, CGé vous propose une ou plusieurs courtes conférences suivies d’un temps d’échange puis d’un moment convivial où l’on noue des liens et prolonge les discussions …


Mixité sociale dans les classes et conditions d’apprentissage
La mixité sociale à l’école est un idéal politique, une utopie féconde pour une partie des citoyens et une partie des enseignants.
Mais elle restera au rang des utopies si l’on ne se penche pas sur les conditions de sa réalisation.

Conditions institutionnelles [1] d’une part : on a bien vu que dans un système scolaire aussi libéral que le nôtre, un décret - aussi décrié que le décret inscriptions qui n’apportait pourtant que de toutes petites corrections à la marge du système – n’a pas suffi…. Il faudra donc re-décréter, beaucoup plus tôt dans le parcours scolaire et beaucoup plus largement si on veut rompre avec la ségrégation (ségrégation pédagogique et sociale) à l’œuvre dans une bonne part des écoles. Mais ce n’est pas le focus de cet Apéro Education.

Conditions pédagogiques et relationnelles d’autre part : si l’on veut promouvoir la mixité sociale dans les classes, il faut arriver à la gérer de façon à ce que tous puissent y apprendre, y avoir leur place, se sentir respectés, reconnus. Et pour les écoles et les enseignants qui y arrivent, ce moment de grâce, ce point d’équilibre est pourtant bien précaire, puisque rien dans notre système ne garantit le maintien de la composition d’une population scolaire mixte.

Dans quelles conditions les enfants de milieux populaires peuvent-ils le mieux apprendre ? A quelles conditions pédagogiques et relationnelles ? Ne vaut-il pas mieux – ne fut-ce que transitoirement - faire des écoles de la fierté pour les enfants de milieux populaires ?

Voilà les questions sur lesquelles cet Apéro Education vous invite à réfléchir.

Avec

Cette réflexion sera introduite par 3 contributions :
- Marc Jansen, enseignant, actuellement directeur d’une école en ISE 1 et militant à l’APED.
- Jacques Cornet, sociologue, enseignant et formateur d’enseignant.
- Dirk Jacobs, sociologue, professeur ordinaire à l’ULB.

Informations

- Mardi 10 décembre 2019 - 18h00 (accueil 17h30)
- Centre Culturel de Schaerbeek - Rue de Locht 91, 1030 Schaerbeek.

Inscription obligatoire

Les apéros de l’éducation : Mixité sociale dans les classes et conditions d’apprentissage - 10 décembre 2019 : Inscription obligatoire

notes:

[1Par institutionnelles, nous entendons « légales », constitutionnelles.