Recherche

Commandes & Abonnements

Anthony travaille juste ce qu’il faut à l’école. Ses évaluations scolaires sont les résultats d’une stratégie savamment calculée.

C’est la fin de l’année, je remets les points de mes élèves pour la troisième période dont ceux d’Anthony : 18/20 alors qu’il avait eu 10 à la période précédente et 29/30 à l’examen de décembre. Je lui fais part de mon incompréhension soulignant la qualité de ses travaux et la perte de points due à des travaux non remis ou baclés lors de la période précédente.
À mon grand étonnement, Anthony rétorque sans que je ne lui pose la question du pourquoi : « Moi, Madame, je ne travaille que pour les matières qui m’intéressent. Si une leçon ne me plaît pas, je ne travaille pas ! ». Sa réplique me flatte à la vue de ses derniers résultats mais m’interpelle. Je n’ai même pas le temps de réagir qu’il poursuit son explication : « Je travaille juste ce qu’il faut pour réussir car mon avenir est déjà tout tracé ».
Alors que la plupart de mes élèves font part de leurs inquiétudes face à un avenir incertain, Anthony, lui, fait preuve d’une détermination sans faille. Je suis curieuse et lui demande de quoi sera fait son futur proche et à cela, il m’explique que sa maman est gérante d’un Delhaize et qu’au sortir de ses humanités, il y postulera, qu’il y travaillera bien pour gravir les échelons et obtenir en un temps record un poste à responsabilités et un revenu très intéressant.
Face à cette information, je souris et lui demande s’il s’agit bien de son projet à lui ou s’il l’a construit avec ses parents. Surpris par mon questionnement, il me répond tout naturellement qu’il y a pensé quand il s’est rendu compte que les jeunes d’aujourd’hui ne trouvaient pas facilement du boulot et qu’il n’avait pas trop envie de faire des études plus tard. Lui, avec sa mère au niveau de l’administration du magasin, il aura plus de chances de trouver un emploi.
Mais pourquoi reste-t-il dans le général ? Pourquoi cet élève n’a pas d’échec dans l’ensemble de ces cours ? Pourquoi est-il brillant lorsqu’il s’applique ? C’est simple ! En tout cas dans sa tête !
Il travaille juste ce qu’il faut pour ne pas perdre de temps à l’école. Réussir chaque année lui assure un accès plus rapide au monde professionnel mais aussi des vacances d’été les plus « cool » qui soient.
Travailler juste ce qu’il faut et réussir ses études secondaires générales lui laissent la porte ouverte à celles supérieures ou universitaires au cas où... « Je veux travailler à un poste chez Delhaize, mais vu mon jeune âge, je vais peut-être changer d’avis avec la maturité ou en découvrant un autre métier qui me plairait plus... ».
Mais Anthony travaille aussi « à fond » quand la leçon lui plaît. Ces moments-là sont vraiment délicieux à vivre...