Recherche

Accueil / CGé ? / (Re) joindre CGé / Ne restez pas seuls

Un mouvement : qu’est-ce que c’est ?

Les mouvements et associations pédagogiques regroupent des personnes engagées sur le plan des finalités éducatives. Ils cherchent à faire connaitre les pédagogies et leurs nombreux outils permettant de les servir, par leurs écrits, leurs discours, leurs formations, leurs créations d’institutions et par le travail quotidien de leurs membres dans les écoles et lieux de formation. : https://bit.ly/3pfUVEm
Qui dit mouvement, dit engagement et implications politiques : les valeurs défendues par CGé sont résolument pluralistes et de gauche.
Pluralistes en termes de réseaux d’enseignement, de niveaux (de la maternelle à l’université), de disciplines (des maths à la religion, en passant par toutes les autres), de syndicats et même de partis.
De gauche, en alliant politique et pédagogie : les méthodes actives sans dogmatisme, en solidarité avec les autres mouvements pédagogiques (Freinet, GFEN, CEEPI, CRAP...) et en faveur d’une école et d’une société plus justes, contre les inégalités sociales et pour la réussite des enfants de milieux populaires à l’école et dans la société.

Devenir membre de CGé : comment faire ?

À CGé, cet engagement peut se décliner selon de multiples modalités, pour permettre à chacun de vivre son engagement comme il l’entend. Il est par exemple possible de s’engager dans le mouvement sans en être membre ; il est également possible d’être membre du mouvement sans être sur le pont à toute heure.
Techniquement, pour être membre, il faut simplement faire la demande au secrétaire général du mouvement qui vous enverra l’invitation pour l’assemblée générale. Dès votre participation à deux AG, vous pouvez devenir membre, après un vote de cette assemblée.
Les membres payent une cotisation de 25 euros et reçoivent le TRACeS papier et PDF.
Ceux qui veulent soutenir financièrement le mouvement choisissent un abonnement TRACeS soutien ou soutien plus.

CGé : des équipes, des groupes, des actions

À CGé, toutes les équipes sont dans la tension réflexion-production.
Pour prendre l’exemple de l’équipe TRACeS, le comité de rédaction est lui-même un lieu pluraliste et inégal, composé de vieux briscards et de petits nouveaux, de gueulards et de lebonmotaubonmoment, de rugueux et de doux... Il faut y prendre sa place comme dans tout collectif. Mais ce collectif a, sous peine de faire mentir son engagement, l’obligation de garantir la place de chacun. C’est donc aussi un lieu de coformation, ce qui suppose à certains moments d’en prendre le temps. Mais comme dans toute pédagogie du projet, la tension entre formation et production est forte. On est un mouvement pédagogique et on est là pour se former ensemble, mais on a aussi et d’abord une gazette à sortir, 28 pages à (faire) remplir. À chacun donc de jongler entre autocoformation et production.

Envie de vous engager avec nous ? Alors, rejoignez une équipe, un groupe ou une action de CGé. Nous avons tenté de rassembler les diverses portes d’entrée dans le tableau qui suit.

Tableau des équipes - personnes de contact