Recherche

Commandes & Abonnements

Accueil / Publications / TRACeS de ChanGements / TRACeS 253 : Esprit critique - décembre 2021 / Parachutiste : un métier ou un loisir dangereux ?

À l’entrainement des parachutistes, le sergent informe les nouvelles recrues : « Les statistiques démontrent que la proportion des accidents mortels en saut est d’un pour mille. » Son regard fait le tour des nouveaux et il ajoute : « De toute façon, ce pourcentage ne vous concerne pas, vous n’êtes que cinquante. »

Moi, je ne comprends que les pourcentages…
Ratio : Cela veut dire que pour une période donnée et pour une entité géographique donnée, parmi tous les parachutistes, un certain nombre sont morts accidentellement dans l’exercice de leur profession : 1 pour 1 000 ou 10 pour 10 000 ou 100 pour 100 000 ou 1 000 pour 1 000 000.
Bebeto : Et alors pour 50 ?
Ratio : 1/10 pour 100 ou 1/20 pour 50.
Bebeto : Ah, je comprends ! Un vingtième de parachutiste qui meurt sur les cinquante, cela veut dire personne…

Intuitivo : Si on est 1 000, je me dis que l’un d’entre nous va mourir, peut-être moi, mais sans doute un autre. Mais j’hésite à sauter. Si on est 50, je pense que personne ne va mourir, c’est rassurant, et j’y vais. Mais je ne répèterai en tout cas pas l’expérience des centaines de fois !
Bebeto : Ah, je comprends mieux.
Classico : Pour moi, c’est une question de chances. Quand le sergent parle de statistiques, je crois que c’est de probabilités qu’il s’agit. À partir d’un modèle prenant en compte les risques d’incidents, comme celui que le parachute ne s’ouvre pas, on peut très bien calculer les chances d’accident. À un sur mille, les risques d’accident mortel sont relativement faibles, mais elles ne sont pas nulles…
Frequensis : Les risques sont relativement faibles ? Tu rigoles Classico ? Si on a relevé sur un très grand nombre de sauts, qu’un saut en parachute sur mille est mortel, cela veut dire que pour 50 parachutistes qui font 20 sauts, par exemple en un mois, il faut s’attendre à avoir un mort parmi les parachutistes. Et si ce n’est pas le premier mois, ce sera le suivant ou celui d’après… Et sur un an, on aura peut-être perdu une douzaine de membres du personnel !
Bebeto : J’avais cru comprendre avec Intuitivo… Mais à nouveau, je ne comprends plus rien.

Dans la réalité

La DH du 15 juin 2021 : « C’est un dramatique accident qui est survenu ce lundi après-midi à Spa, rapporte la zone de police Fagnes. Un homme de 59 ans, originaire de Zaventem, est décédé lors d’un saut en parachute. Il s’était élancé depuis le Skydive, le centre de parachutisme local basé sur l’aérodrome de la Sauvenière. Le parachutiste confirmé aurait rencontré des problèmes avec son parachute durant sa descente, la rendant fatale. » Le parquet de Verviers a dépêché sur place un expert spécialisé ainsi qu’un médecin légiste.
Mon quotidien, le 9 septembre 2019 : « Par an, combien de personnes meurent d’un accident de parachute ? » Marie-Claude Feydeau, vice-présidente de la Fédération française de parachute répond : « Les accidents sont extrêmement rares. En France, en 2018, 3 personnes sont mortes lors d’un saut en parachute, sur 680 000 sauts. En 2017, aucun accident mortel n’avait eu lieu.
La règlementation des voilures et du matériel est très stricte. Le plus souvent, il ne s’agit donc pas d’un problème technique, mais d’une erreur humaine. Pour cette raison, les accidents impliquent le plus souvent des parachutistes confirmés : à force de sauter, ils sont un peu trop confiants, et commettent une erreur. Les débutants sont rarement concernés. »
Le docteur Yves Gosse de la Fédération française de parachutisme fait état des nombres de sauts entre 1980 et 2007 ainsi que du nombre d’accidents mortels. Cela varie fort d’une année à l’autre… Le docteur révèle qu’en 10 ans (sans préciser les années), il y a eu 61 accidents mortels, dont 13 débutants et 48 confirmés. Pour 2007, il relève 600 000 sauts, 298 accidents corporels (soit à peu près 1 sur deux mille) dont 35 sont graves (un parachutiste sur 73 est blessé) et 2 accidents mortels.

Soyons critiques

S’intéresser aux sauts ou aux parachutistes, ce n’est pas la même chose. En 2007, pour la Fédération de parachutisme, il y aurait eu 1 accident sur 2 000 sauts, mais 1 parachutiste sur 73 aurait été touché. Tous ne font pas le même nombre de sauts…
Y at-il une différence entre des amateurs et des professionnels comme les militaires ?
Certains semblent dire que les risques sont plus élevés pour les parachutistes avertis. Mais quelle est la proportion des confirmés et des débutants ? Les premiers sont peut-être beaucoup plus nombreux ? Ou ils sautent peut-être plus souvent ?
Qu’on s’intéresse aux sauts ou aux parachutistes, passer des statistiques au calcul de risques, c’est franchir un pas dans la modélisation. Et on peut imaginer plusieurs façons de modéliser : partir des fréquences d’accidents observés comme le propose Frequensis dans notre petit dialogue ou, comme le propose Classico se reposer sur des études de fiabilité des parachutes, des parts relatives dans les accidents dues aux erreurs techniques, aux erreurs humaines, aux conditions climatiques, aux aspects des terrains…
À partir des résultats français, si la moyenne entre 2002 et 2007 est de 6 accidents mortels pour 600 000 sauts, soit 1 pour 100 000, on voit que cela varie malgré tout d’une année à l’autre (de 2 à 10). Et un sauteur qui fait 100 sauts sur l’année a-t-il une chance sur 1000 de se tuer ? Ce qui paraît encore bien faible ? Sauf pour les proches de ceux qui sont morts !
Celui qui saute depuis 20 ans et qui a accumulé de nombreux sauts sans ennuis, doit-il sauter tranquille en se disant qu’il peut compter sur des statistiques personnelles favorables ? Ou joue-t-il avec le feu parce qu’il risque d’autant plus d’être touché sachant qu’il a été épargné jusque-là ?
La blague, le dialogue, les faits relatés et la discussion eussent pu traiter du covid (une mauvaise blague dans ce cas), mais les sauts en parachute, c’est tellement plus léger… 

ps:

1 À l’adresse https://shrtm.nu/avJ0. Consulté le 26 aout 2021.
2 Document du 11 octobre 2008 consultable à l’adresse https://shrtm.nu/83ev. Consulté le 26 aout 2021.