Balises pour l’alphabétisation populaire. Comprendre, réfléchir et agir le monde

Ce cadre de référence pédagogique s’est coconstruit en quatre ans, à partir de l’expertise des équipes pédagogiques de Lire et Écrire, mais aussi de recherches documentaires et de l’analyse de référentiels existants.
Dans le contexte actuel d’exclusion et de croissance des inégalités, de contrôle des associations ou de gestion de flux de chômeurs, de migrants ou d’analphabètes…, il devenait indispensable de produire un outil de réflexion et d’action qui étoffait la charte existante ; de créer un référentiel qui sert aux travailleurs et aux apprenants et non un outil administratif
Ce cadre de référence pédagogique est composé de plusieurs parties qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres, dans l’ordre ou pas. Chacune d’elles se termine par une brève bibliographie traitant des sujets abordés. La première partie Contexte et enjeux : quels référentiels et quelles compétences pour quelle société ? aurait pu s’appeler La pédagogie, c’est politique. Planter le décor, pour ne pas se planter de finalité.
La seconde partie De l’alphabétisation est particulièrement intéressante pour les « analphabètes » du monde de l’alpha. De quoi parle-t-on ? De qui ? Une typologie fine est proposée, ainsi qu’une analyse de différents référentiels avec comme angle d’attaque la question de la sélection ou de l’émancipation.
Avec la troisième partie : Le choix de Lire et Écrire : l’alphabétisation populaire, nous voilà au cœur de l’ouvrage avec la définition des principes politiques et pédagogiques et une présentation de la roue de l’alphabétisation populaire qui concrétise ce cadre de référence. Les professionnels de l’école pourront y puiser des ressources pour leurs pratiques de classe. L’outil roue est transférable au monde scolaire. On peut l’utiliser avant de travailler une question, pendant et après. Elle peut être utilisée par le formateur seul ou avec le groupe ou en individuel.
La quatrième partie définit et articule les savoirs et compétences en français et en mathématiques et les enjeux de l’alphabétisation populaire s’autoriser, comprendre le monde, réfléchir, se situer, construire ensemble et agir. Le travail pour préciser les savoirs se fera à partir de la grille d’analyse et se construira avec chaque groupe en formation.
Une cinquième partie se penche sur les Balises pour l’évaluation. Avec une précision qui vaut pour l’école, L’autre n’est pas un objet d’évaluation. La dimension éthique est importante, et il y a des démarches de formations tirées de pratiques de formateurs.
La dernière partie propose des mises en pratique de formations récoltées également auprès de formateurs.
Pour faciliter la construction et l’évaluation par les apprenants et les formateurs de leurs itinéraires d’apprentissages, ce cadre de référence s’accompagne d’outils d’animation, d’analyse et d’évaluation : les roues, ainsi qu’un portfolio pour l’apprenant Mes chemins d’apprentissages.
Je vous invite à vous emparer de ce travail précieux. Lire et écrire proposent aussi des mallettes pédagogiques sur différents thèmes. Osons les ponts, tricotons ensemble nos fils conducteurs !

http://www.lire-et-ecrire.be/Balises-pour-l-alphabetisation-populaire