Carnet de voyage II

Retour vers le futur 2019

En septembre 2018, une délégation CGé accompagnée par des journalistes et chercheurs est partie rencontrer des acteurs des systèmes scolaires flamands, hollandais, suédois et finlandais afin de se doter de regards extérieurs sur notre actualité éducative. Nous avons eu l’occasion de décrire le fil de notre séjour dans l’étude CGé 2018 Carnet de voyage, le Pacte d’excellence vu d’ailleurs.

Au-delà de la narration « à chaud » du séjour, il restait pour nous à objectiver de manière plus systématique ce que les pratiques et politiques vues là-bas nous donnaient à penser du Pacte et de sa capacité réelle à réduire les inégalités socioscolaires. C’est l’intention qui anime cette seconde étude sur le séjour qui se focalise respectivement sur :

1. La commande qu’une société adresse plus ou moins implicitement à son système scolaire et la cohérence dont nous avons besoin en la matière ;

2. les effets de la concurrence entre établissements scolaires et ce qu’un pays peut mettre en place pour lutter contre la ségrégation socioscolaire, la sélection précoce des élèves ou l’inégalité de l’offre scolaire ;

3. les référentiels d’un tronc commun d’enseignement, l’accompagnement pédagogique et l’évaluation des élèves au sein de ce tronc et, plus fondamentalement, l’implémentation et la révision du tronc commun ;

4. la prise en considération de l’architecture des bâtiments et des espaces scolaires, et leurs impacts sur le bienêtre et les apprentissages des élèves ; en amont, leurs impacts sur le développement de la conscience professionnelle des enseignants ;

5. Enfin, le métier d’enseignant : la façon dont il se vit, dont il est perçu socialement, dont on y accède, etc.