Fermeture annuelle du 13 au 28 juillet : les commandes seront assurées jusqu'au 12 juillet et dès notre retour. Bonnes vacances !
CGé recommande • Rencontres pour faire apprendre • 12/10/2024

Le langage au cœur de l’enseignement des sciences au fondamental

Conférence organisée dans le cadre des Rencontres pour faire apprendre

Débat introduit par Sabine Daro, enseignante en sciences dans la formation continue et initiale des enseignants à la Haute Ecole Helmo de Liège et  coordinatrice de l’ ASBL Hypothèse. Elle a mené plusieurs recherches collaboratives autour de questions de didactique des sciences et plus particulièrement à propos des malentendus d’apprentissage.

Les pratiques langagières orales et écrites jouent un rôle important pour mettre en jeu ses idées, construire un point de vue, opérer une réorganisation intellectuelle et par là passer des concepts quotidiens aux concepts scientifiques. Si le langage oral et écrit est un outil indispensable pour l’apprentissage, nous constatons toutefois que son usage comme outil de travail et comme outil réflexif reste peu fréquent dans les enseignements de sciences au fondamental.

Nous proposons de faire écho de deux recherches collaboratives qui visent à donner une place aux langages dans les activités scientifiques, l’une menée dans des classes du primaire dont les élèves maitrisent peu la langue française, et l’autre dans le cadre de l’École du Dehors. Du cahier de vie au cahier de sciences, des traces spontanées aux tableaux organisés, des écrits « pyjama » aux écrits « smoking », des dessins aux schémas, des moments de débats à la structuration des savoirs, des mots vernaculaires aux termes scientifiques…  nous montrerons comment des enseignant·e·s intègrent les pratiques langagières afin qu’elles jalonnent les étapes de construction de savoir lors d’une démarche d’investigation.


L’inscription aux rencontres n’est pas nécessaire, sauf pour les groupes de plus de dix personnes (afin de réserver, si nécessaire, un auditoire aux dimensions adaptées). Prière, dans ce cas de le faire au moins deux semaines avant la date de l’activité concernée.

Renseignements complémentaires : Michel Staszewski (michel.staszewski@ulb.be)