Atelier de 6 jours • Atelier RPé • 17/08/2023 - 22/08/2023

Z2Entrainement mental : s’entrainer et s’entraider

Et pourquoi pas lancer un GASP (Groupe d’Apprentissage et de Soutien Professionnel)

Atelier annulé

Intervenant·e·s

Thérèse Diez , enseignante en pédagogie active (CGé)

Public

Tous les travailleur·euse·s de l’école, professionnel·le·s de l’éducation et de la formation, souhaitant travailler collectivement leurs pratiques pour favoriser de meilleurs apprentissages pour tous. Priorité sera donnée à celles et ceux qui prévoient d’assurer la responsabilité de la vie d’un GASP, dans leur institution ou dehors.

Matériel demandé

Aucun.

Descriptif

Six jours pour apprendre en faisant. Pour s’entrainer à la constitution d’un groupe collaboratif en le constituant. Pour s’entrainer à l’entrainement mental en le pratiquant. Pour ne plus rester seul·e avec ses difficultés et reprendre du pouvoir sur son métier.

L’entrainement mental est plus qu’une technique, et même plus qu’une méthode, c’est une culture méthodologique à développer collectivement en situation. Elle se travaille à plusieurs à partir de situations insatisfaisantes vécues par (au moins) un·e membre du groupe, ici, dans un cadre professionnel. Elle part du concret, jamais d’idées générales.

Face aux problèmes de la vie professionnelle, comme une expérience de classe insatisfaisante, des difficultés d’apprentissage pour certains élèves, un conflit avec des collègues et/ou sa direction…, il s’agit d’élucider pour voir clair ensemble, d’utiliser l’intelligence collective sans renoncer aux apports théoriques, de partir de nos frustrations sans y patauger, d’envisager la complexité des choses pour y repérer l’essentiel, d’utiliser les connaissances scientifiques sans s’y noyer et d’imaginer des réponses sans croire qu’il nyaka…

Et si, après la formation, vous voulez ouvrir un GASP (Groupe d’Apprentissage et de Soutien Professionnel) dans votre école (ou entre collègues de différentes écoles), nous nous engageons à :

  • fournir les dossiers d’installation et d’accompagnement ;
  • participer aux réunions d’ouverture et de clôture de ce GASP ;
  • vous aider en cas de difficultés de fonctionnement ;
  • organiser une journée de suivi en fin d’année pour animateur·rice·s de GASP et en y pratiquant la même méthodologie ;
  • organiser par la suite la même formation plusieurs fois et au moins une fois par an.

 

Méthode

Cet entrainement et cette pratique seront théorisés et formalisés. Les matériaux sur lesquels nous travaillerons seront principalement apportés par les participant·e·s : récits de situations concrètes vécues au quotidien qui sont le siège de problèmes auxquels on peine à répondre. Ces situations seront analysées collectivement en s’entrainant à la méthode suivie avec rigueur et souplesse. Des exercices plus systématiques seront aussi proposés.
Chacun des apprentissages visés et pratiqués sera suivi d’une fiche méthodologique pour disposer à la fin de la formation d’un dossier d’installation et d’un dossier d’accompagnement complets pour pouvoir faire vivre un GASP dans son école et/ou avec des collègues d’autres écoles.

Repères théoriques