Atelier de 4 jours • Atelier RPé • 17/08/2024 - 20/08/2024

B9Jeux de société à l’école : un jeu d’enfant ?

Le jeu de société comme outil d’apprentissage et de cohésion

Intervenant·e·s

Anne Ferrard , créatrice et animatrice d’ateliers, écrivaine, joueuse invétérée

Public

L’atelier est ouvert à tout le monde : enseignant·es de tous les niveaux, animateur·rices et éducateur·rices, formateur·rices… et toustes qui aiment jouer et se questionner sur les enjeux humains et d’apprentissage dans la pratique du jeu de société.



Descriptif

Le jeu de société se retrouve dans toutes les civilisations, à tous les temps. Vecteur de rencontre, de découverte de l’autre et de soi, il est avant tout un moment ludique. Et il trouve certainement sa place à l’école : les mécanismes mis en œuvre dans les jeux de société sont nombreux et souvent en résonance avec les objectifs éducatifs des écoles et même les injonctions gouvernementales – inclusion, différenciation, arts et culture… Le jeu permet de construire des savoirs dans la sécurité et la coopération, encourage des aptitudes diverses, peut donner à voir des représentations variées, permet d’expérimenter des émotions compliquées sans conséquences durables (perdre, gagner, comprendre les règles, les suivre, les contourner). Le tout dans le plaisir !

 À travers le jeu de société, une expérience ludique éloignée des codes scolaires habituels, les élèves ont toustes accès aux apprentissages qui y sont liés. Chaque partie jouée dans le plaisir renforce la relation positive entre les élèves et leurs propres apprentissages. Le temps d’une partie, les règles sont les mêmes pour tout le monde, les habiletés nécessaires varient de jeu en jeu, une nouvelle sorte d’égalité peut s’instaurer.

 Par la découverte de jeux de sociétés variés, nous explorerons, entre autres, les enjeux des règles, la coopération et les relations sociales, la place du langage et les jeux non-dépendants de l’écrit, la prise de risque et la mise en place de stratégies.

 Nous analyserons différentes mécaniques et types de jeux pour dégager ce qui soutient les enjeux éducatifs (avec une attention particulière sur l’inclusion et la différenciation). Enfin, nous nous construirons un répertoire de jeux de société à exploiter en fonction de notre public et de nos objectifs.

Méthode

La participation active est sollicitée dans une atmosphère bienveillante, sans jugement. L’atelier permet aux participant·es de vivre l’expérience du jeu comme vecteur de rencontre et de découvertes, d’apprentissages et de plaisir.

Collectif dans sa nature même, l’atelier propose des moments d’expériences distincts : jouer, réfléchir, se poser des questions, partager ses analyses, se mettre en recherche seul·e ou à plusieurs, lire, critiquer, chercher comment utiliser les savoirs acquis dans sa propre pratique, se nourrir des autres…

 

Repères théoriques

Je m’inscris