Atelier de 6 jours • Atelier RPé • 15/08/2024 - 20/08/2024

A1Pratiquer la Pédagogie institutionnelle

Coopérer pour apprendre, apprendre à coopérer

Public

Enseignant·es de tous niveaux, formateur·rices et animateur·rices plongé·es dans des pratiques d’apprentissage et de socialisation. Les responsables se réservent le droit de gérer les inscriptions de manière à chercher le meilleur équilibre entre groupes et niveaux.

 

Descriptif

Une des raisons de l’échec scolaire tant pour les élèves que pour les enseignant·es et les éducateur·rices est l’absence ou la perte de sens. Mais qu’est-ce qu’on fout là ensemble?

Comme responsable d’un groupe, comment articuler exigence et reconnaissance de l’autre, faire une place à son désir et au sien propre, construire un cadre à la fois solide et souple garantissant avec rigueur une place à chacun·e, dans le collectif? Comment tenir compte de chacun de ces termes à la fois nécessaires mais aussi opposés? Métier impossible, disent certain·es…

Nourri·es des techniques et de l’éthique élaborées par Freinet puis repensées par Fernand Oury et beaucoup d’autres, les praticien·nes de la pédagogie institutionnelle ne cherchent pas à résoudre cet impossible, mais à faire avec et y répondre, ensemble.

Dans ce stage, nous réaliserons en 6 jours une production commune en organisant notre travail à l’aide d’institutions, de prises de responsabilités et d’organisation en temps distincts. Ce faisant, nous élaborerons une réponse à la question de départ, la nôtre, sans doute nourrie d’une expérience et d’un héritage, mais nécessairement singulière et discutable, fragile et forte de nos cheminements et de nos compromis. 

Le pari, c’est que nous aurons travaillé, outre certains savoir-faire, du “savoir y faire”, qui nous servira de retour dans nos classes et dans nos associations – mais sur un autre mode que celui de la ”recette qui marche” qu’il suffirait d’appliquer.

Travailler avec la pédagogie institutionnelle est donc un engagement à ne pas se passer de l’autre (élève, collègue, etc.), sans pour autant se perdre soi-même. Pas simple !

Note: “Une institution est un dispositif que se donne le groupe, ou que l’adulte suscite, pour mener au mieux les apprentissages en organisant un projet, en régulant la vie collective, ou en planifiant le travail.” (Monteret). Mais comme disait Oury: “Nous ne sommes pas pressés d’en donner une définition : c’est ce que nous essayons d’élaborer.”

La formation sera assurée par un collectif d’enseignant.es travaillant à CGé ou dans des écoles de différents niveaux (primaire, secondaire et supérieur).

 

Méthode

Nous alternerons des temps de production et des temps de prise de recul, pour réfléchir à ce que nous faisons, et comment. 

En s’inscrivant, chaque participant·e s’engage dans la réalisation coopérative d’une production écrite collective et socialisable, à vendre ou à échanger. 

Nous conseillons vivement de loger sur place.

Trois possibilités d’inscription sont proposées, en tenant compte du nombre de stages PI déjà vécus et de la pratique de chacun·e :

  • niveau 1 : s’initier à l’institutionnalisation et à l’organisation du travail coopératif.
  • niveau 2 : retravailler les dispositifs expérimentés depuis le stage précédent, par l’écriture et l’échange.
  • niveau 3 : approfondir le travail d’écriture de la pratique et approfondir l’écoute, s’essayer à passer à d’autres les techniques et l’éthique de la PI.

Les participant·es des trois niveaux fonctionneront tantôt ensemble, tantôt séparément. Iels auront à exercer des responsabilités et à en rendre compte.

L’objectif général se déclinera différemment selon le niveau d’avancement dans le cursus.

 

Repères théoriques

 

Je m’inscris