L’alliance des verts passe plutôt bien la rampe

Réuni samedi à Namur, Ecolo a appelé les autres partis et le monde scolaire à créer une “alliance” après le scrutin pour relancer ce système scolaire rongé par l’échec et l’inégalité.

Ne nous battons pas sur l’école. Battons-nous pour elle, avec elle“, a lancé Emily Hoyos, la co-présidente.

L’appel écologiste croise celui lancé le 31 janvier par 30 associations priant le monde politique de refondre l’école.

Anne Chevalier, secrétaire générale du mouvement pédagogique Changements pour l’égalité est la cheville ouvrière de cet appel. Elle estime que la démarche d’Écolo rejoint l’appel des associations. Elle insiste toutefois sur le fait qu’il faut partir d’une “page blanche” et ne pas se cantonner aux quatre éléments qu’Écolo veut voir traiter par l’alliance – c’est-à-dire :

-1. Réaliser un véritable tronc commun jusqu’au’à 14 ans ;
-2. Enrayer la fuite des jeunes profs ;
-3. Profiter du boom démographique pour créer des écoles à nouvelles pédagogies ;
-4. Assurer un financement correct de l’école.
(P.Bn)