Pourquoi un conseil ?

Parce que certaines choses vont en classe (ou dans un groupe de travail), d’autres, non.
Parce que des décisions sont à prendre sur la répartition des responsabilités, sur l’organisation de la classe, sur son fonctionnement.
Pourtant quand les élèves arrivent, ils n’ont même pas idée qu’ils pourraient discuter ces problèmes et les résoudre. Alors les questions s’accumulent au bureau de la maîtresse qui ne veut pas y répondre. – Est-ce que je peux… ? – Quand est-ce que… ? – Qui est-ce qui… ? – Est-ce qu’on ira… ? – Pourquoi on ne… ?
…sont un mince échantillon des questions qui affluent. La maîtresse répond selon les cas : « Je sais pas… Pour l’instant c’est comme ça… À toi de voir… On pourrait en discuter… »
Il arrive donc un moment où il parait à tous nécessaire d’avoir un temps réservé qui répond aux : « Mais quand est-ce qu’on en discute ? »

Ce moment : c’est le Conseil.

Documents joints