Qu’entendons-nous par « Institutions » ?

La simple règle qui permet à dix gosses d’utiliser le savon sans se quereller est déjà une institution. « Décisions communes » ou « lois de la classe », l’ensemble des règles qui déterminent ce qui se fait et ne se fait pas, en tel lieu à tel moment, en sont une autre. Nous appelons institutions ce que nous instituons ensemble en fonction de réalités qui évoluent constamment : définition des lieux et moments pour … (emploi du temps), des fonctions (métiers), des rôles (présidences, secrétariat), des statuts de chacun selon ses possibilités actuelles (niveaux scolaires, comportement), les réunions diverses, les rituels qui en assurent l’efficacité (maitres-mots, etc.) sont aussi des institutions. Au conseil de coopérative, lieu de parole mais seul lieu de décision, tout peut être régulièrement mis en question. C’est bien le lieu de l’institutionnalisation – désinstitutionalisation, l’institution instituante : le lieu du pouvoir réel bien que limité à la classe.

Documents joints