Fermeture annuelle du 13 au 28 juillet : les commandes seront assurées jusqu'au 12 juillet et dès notre retour. Bonnes vacances !

Sommaire 202

La rigueur de l’école, du travail, de la pensée, on peut la rejeter parce qu’elle nous a écrasés ou parce qu’elle est encore utilisée pour exclure et dominer et on peut la rejeter parce qu’elle dérange notre bon plaisir. On peut aussi la revendiquer pour construire des dispositifs exigeants et jouissifs.

Pourquoi croire que la rigueur normalise et bride nécessairement la spontanéité, la créativité, le plaisir… que l’école est nécessairement trop rigoureuse et que sa rigueur serait source de dominations ? Peut-être faudrait-il distinguer la rigueur qu’on impose aux autres et celle qu’on s’impose à soi-même, celle qui s’exerce avec sévérité et celle qui s’exerce avec indulgence, celle d’un cadre qui asservit et celle d’un cadre qui émancipe, celle qui interdit et celle qui autorise…

Édito

Dossier Rigueur

Le milieu cette rigueur

Ce milieu garanti qui autorise… (Jean-Christophe SENNY)
Sur la piste des haricots verts

Il y a des mots, imprévisibles, qui débloquent certaines choses qu’on croyait prises dans les glaces. (Marina PUISSANT et Noëlle DE SMET)
Non aux varices

Je veux courir ! (Louiza BRAHIMI et Sandrine DOCHAIN)
De la rigueur chez un DJ,

Passion, recherches et précision au service de la musique. (Colin FRONQUET)
Pour leur bien, contre leur mal

La rigueur quand elle enferme, juge et rigidifie. (Anne DE MERICHI et Milady RENOIR)
Rebelle mais néanmoins compétent

Coincé entre deux raisons antinomiques. (Pierre PIRARD et Michèle VISART)
La rigueur d’une mise en scène

Penser à ses cours, penser ses élèves, les écrire. (Marina PUISSANT et Noëlle DE SMET)
Match remis

Il n’y a pas toujours moyen de moyenner. (Sandrine DOCHAIN et Louiza BRAHIMI)
14h69

Une place pour la poésie dans l’école ? (Milady RENOIR et Anne DE MERICHI)
À Marta

Quand la rigueur prend la couleur de l’indulgence. (Natalie RASSON)
Le moule sans les frites

Poursuivre le sens, une rigueur pour soi, pour l’autre. (Houwari JILALI)
Jamais sans ma rigueur

Des balises pour laisser place à l’invention tout en gardant le cap. (Michèle VISART)
Rigueurs banales, raideurs sociales

Des rigueurs quotidiennes aux rigueurs de l’analyse politique. (Noëlle DE SMET)
Le chat botté n’ira plus danser

Et si on posait toujours la question du pourquoi devant une attitude inacceptable ? (Michèle VISART et Pierre PIRARD)
Rigueur politique vs rigueur juridique

Sans garant de l’intérêt collectif, les libertés individuelles s’emballent, contre l’égalité. (Pierre WAAUB)
De trou en trou

Comment dépasser l’indépassable. (Fabienne DOMINI)
Traverser le cadre

Accepter l’invitation du geste, rejoindre l’intérieur, retourner vers les autres. (Marina PUISSANT)
Typologie des rigueurs

Théoriser ensemble un concept pour faire force éducative. (Sandrine DOCHAIN)

Articles uniquement sur le site

Le monde est plus marrant, en chantant…

Histoire d’une chanson, des premiers mots cueillis à son interprétation vibrante.(Chantal DRICOT)

Rubriques

DÉMARCHE

Rigueurs anodines

Affiner sans cesse les consignes de travail, pour gagner en cohérence et en égalité. (Stéphane LAMBERT)
SAGA

Une école des arts et de la beauté

Le dernier épisode de la saga nous emmène au spectacle. (Noëlle DE SMET)