Sommaire

TRACeS 252

Rubrique
SOIS POLITIQUE
_ Avoir 50 ans sous le covid…, Le conseil d’administration de CGé, TRACeS, la gazette d’un mouvement engagé dans une bataille pour plus d’égalité. Il y a encore des marches à gravir.

Dossier 100 % démarche
Démarches et bonnes pratiques, Jacques Cornet, Commençons par un brin de théorie pour planter le décor. Même pas peur des concepts.
– Sortir de l’ombre, Thérèse Diez,
Faire du théâtre avec des élèves du secondaire général. Passer à l’acte en neuf séances.
– Apprivoiser l’aléatoire, Benoît Jadin et Camille Kroonen, Probablement que l’absence des probabilités dans les programmes n’est pas un hasard. Démarche vécue fin du primaire et début du secondaire.
Tables de nuit, Maxime Geisen interviewé par Thérèse Diez, De la planche à la table, des gestes aux apprentissages, chacun y gagne et pas qu’un objet.
– De l’histoire en tranches, Alice Romainville, Combien de tranches ? Tout, d’un coup ! Et ces élèves du primaire en redemandent.
– Les ombres et la lumière, Marie Bebronne, En maternelle, ça commence avec l’album L’ombre de l’ours et ça continue à la lumière de la démarche scientifique.
– Derrière nos fenêtres, on te suit, George !, Pascale Lassablière, À l’asbl L’illettrisme, osons en parler, ça n’a pas chômé pendant le covid : lecture collective d’un livre à distance. Et ça rapproche.
– Un diner presque parfait, Thérèse Diez,
Faire de la cuisine en première avec des classes du différencié, ce n’est pas de la tarte. Mais, c’est comestible.
– Et si X était utile…, Johan Baems,
Comment ne pas mettre des élèves de troisième générale en boite ? Récit d’une démarche en mathématiques.
– Sur la trace, Sébastian Colovic et Thérèse Diez, C’est l’histoire d’une exposition en lien avec la préhistoire. Entrez dans la grotte…
De l’Autre côté de l’école, Sandra Ruchard, Comment faire avec un enfant qui ne veut pas de l’école. Des lettres en mousse aux mots inventés. Des détours subtils et patients pour renouer avec le code commun.
– Entrer dans un livre, Thérèse Diez,
Un atelier d’écriture comme porte d’entrée avec des charnière bien huilées, une poignée que les élèves saisissent.
La démarche de la démarche, Noëlle De Smet, Il existe des exercices d’écriture et des ateliers d’écriture. Ce n’est pas la même chanson ni la même partition. Un texte qui raconte la composition d’un atelier comme celui appelé « Entrer dans un livre ».
– Désir de Tenter Plus, Michel Thiry, Description d’un système de formation dans l’enseignement supérieur fonctionnant en pédagogie institutionnelle. Désir, désir !
– Au cœur des apprentissages pour tous, Esther Bottom, Tiens, tiens, il est aussi question de pédagogie institutionnelle, dans le début du primaire, de l’autre côté de la frontière.
Tirer les marrons du feu, Muriel De Borman, « C’est précisément dans la bogue que réside l’intérêt pédagogique de la châtaigne », parole d’une prof de philosophie. Venez-vous promenez avec elle et ses élèves.
– T’énerve pas maman !, Thérèse Diez, Faire du théâtre avec deux classes en différenciée en collaboration avec une classe de 6e primaire. Tout un programme !
– Réaliser un album collectif, Dominique Vernier, Marquer chaque rentrée avec un projet coopératif pour inscrire chacun dans le groupe.
– Maths citoyennes… et si on parlait cul ?, Marie-Noëlle Tenaerts, Il n’y a pas que le titre qui est accrocheur ! Une démarche avec de futurs démarcheurs.
– Des élèves malmenés, Élyne Minard,
Récit d’une « collaboration » avec un artiste dans le cadre d’un projet collectif… Une séquence de JT agitée !
– On connait le poids des mots, Natalie Rasson, Écrire donne du pouvoir. Récit d’entrainements en école des devoirs.
– Prendre de la graine, Aurélia Van Gucht et Lorella Pazienza, Et si l’École pouvait s’inspirer de pratiques émancipatrices du côté de l’associatif… Récit d’une lutte collective pour un logement digne.
– Madame, je peux lire ?, Thilini Cupers,
D’un rappel en conjugaison au désir de lire à voix haute, n’y aurait-il qu’un pas ?
– Projet collectif et liberté individuelle, Emmanuel Petrella, Quelle place laisser aux élèves dans le choix du projet ? Proposer une petite liste ? Un thème ? Attendre que ça arrive ?
– Pratiques d’alphabétisation populaire, Stéphanie Urbain, Et si l’émancipation commençait avec le choix des apprenants sur ce qu’ils veulent apprendre.
– En finir avec la « bonne réponse », Michel Staszewski, Favoriser la pensée divergente. Ici, au cours d’histoire, mais dans toutes les matières, y’aurait matière.”