Politiques éducatives

À l’heure où le Pacte pour un enseignement d’excellence s’apprête à mettre en œuvre un parcours commun de la maternelle jusqu’à quinze ans, la question est d’abord celle de l’équilibre entre les différents contenus d’apprentissage dans la grille horaire du tronc commun. En effet, ce nouveau parcours se veut centré sur les contenus essentiels et est conçu comme un continuum pédagogique. Il se donne comme objectifs de réduire fortement le redoublement et les inégalités liées à l’origine sociale des élèves, notamment en variant les contextes d’apprentissage et en ajoutant, dans l’horaire des élèves, deux périodes d’accompagnement personnalisé pour surmonter les difficultés rencontrées. Les compétences de base devraient pouvoir être travaillées aussi bien dans les cours spécifiques de français, mathématiques, sciences et sciences humaines, que dans les nouveaux domaines créés à cette fin : la formation manuelle, technique, technologique et numérique et le parcours d’éducation culturelle et artistique. Pour se donner les moyens de faire réussir tous les élèves, le tronc commun doit devenir polytechnique et pluridisciplinaire, sans augmenter le volume global d’heures de cours des élèves (vingt-huit périodes dans l’enseignement fondamental et trente-deux périodes dans l’enseignement secondaire). (Pierre Waaub)

Évènements

Prochainement

Archives des évènements

Article de TRACeS

Afficher tout

Prises de position

Afficher tout