Rapports au savoir

Concernant les difficultés d’apprentissage, faut-il se résigner ou, bien au contraire, s’interroger pourquoi l’école et ce qui se vit dans les classes restent peu compréhensibles aux élèves de milieux populaires ? Derrière ce que l’on nomme trop régulièrement un problème d’incompréhension ou de manque de travail de l’élève, ne se cache-t-il pas plutôt des ambigüités ou des ruptures de sens liées à l’activité d’apprentissage qui, entre l’implicite et l’explicite de l’école, créent des malentendus sociocognitifs ? Au cœur de notre démarche, quel éclairage peuvent nous apporter les Rapports au savoir sur les stratégies d’apprentissages mises en place par l’élève pour apprendre ? (Benoît Roossens)

Évènements

Archives des évènements

Article de TRACeS

Afficher tout