Émancipation Envole-moi

TRACeS de ChanGements - 257 - Septembre & Octobre 2022

Il n’y a pas d’état d’émancipation, mais une série d’actions d’émancipation, nous dit Edgar Morin.
Dans ce dossier de TRACeS, nous sommes allés à la rencontre d’acteurs de l’émancipation. Qui sont ceux-là qui veulent rendre libres ou le devenir ? Où et quand se manifestent-ils ? Qu’en pensent-ils ? Comment s’y prennent-ils ?
Nous avons récolté les témoignages de quelques-uns qui cherchent à émanciper, de quelques autres qui souhaitent s’émanciper, beaucoup d’acteurs du secteur associatif, moins du monde de l’école. Les contraintes de notre système scolaire empêcheraient-elles une réelle émancipation ?
On se libère par le livre jeunesse ou la pédagogie institutionnelle, en jouant à Tetris ou en réalisant des pochoirs, grâce à la parole qu’on ose dire ou à la petite flamme qui allume la rage… Et ces libérations, même si elles sont minuscules, fragiles, instables, inachevées sont les reflets que « quelque chose se passe, se transforme, bascule ».
C’est sans doute cela l’émancipation : des énergies en mouvement, pour le meilleur et parfois pour le pire. Et ça fait réfléchir.