L’artiste de ce numéro 264

Sur la couverture de ce TRACeS, un point de vue de l’atelier de Jean Tromme. Et à l’intérieur, des photographies de neuf de ses pièces qui ont été exposées à la galerie Bonnemaison, à Alleur. 

Une empreinte au fusain, il y en avait quatre. Et huit sculptures. Du bronze brut. Du bronze patiné noir. De l’aluminium. Des œuvres qui tiennent toutes seules en un morceau. Des installations de fragments. Un duo de cadres dans lesquels il ne faut rien ajouter. 

De la matière : épaisseur et relief. Une présence forte de ces pièces qui donnent de la force quand on est en face. 

Planche brisée, grille en équilibre stable, équerres solidement soutenantes et belles aussi toutes seules. Lisez les légendes pour avoir les dimensions réelles. 

Merci à François Goffin qui nous permet de montrer le travail de Jean Tromme. Difficile exercice de rendre compte à plat d’un travail à voir en vrai. Merci à Jean Tromme pour cette précieuse collaboration.