Fermeture annuelle du 13 au 28 juillet : les commandes seront assurées jusqu'au 12 juillet et dès notre retour. Bonnes vacances !
CGé recommande • Rencontres pour faire apprendre • 15/03/2025

L’autonomie de l’élève peut-elle se développer à l’école ?

Conférence organisée dans le cadre des Rencontres pour faire apprendre

Débat introduit par Héloïse Durler, professeure associée en sociologie à la Haute école pédagogique du canton de Vaud (Suisse), auteure de l’ouvrage L’autonomie obligatoire. Sociologie du gouvernement de soi à l’école, Presses universitaires de Rennes, 2015.

Difficile d’y échapper : l’autonomie est aujourd’hui devenue une valeur phare de nos sociétés contemporaines. On célèbre régulièrement l’individu indépendant et libre de ses décisions, responsable de ses actions, tandis que la condition de dépendance est perçue comme à éviter à tout prix.

À l’école, même constat : l’autonomie de l’élève est promue dans les discours, les programmes, les pratiques pédagogiques. Cette référence a d’autant plus de poids qu’elle s’articule à des préoccupations fortes, tel le souci du bien-être des élèves et de leurs besoins au sein d’une école « bienveillante », voire « inclusive ».

Où est donc le problème ? Notre intervention mettra en évidence quelques-unes des conséquences concrètes de la valorisation scolaire de l’autonomie. En nous appuyant sur diverses enquêtes de terrain, nous verrons que cette notion est tramée par des contradictions et que les pratiques pédagogiques visant à favoriser l’autonomie des élèves contiennent parfois le risque d’accroître certaines inégalités scolaires, à rebours des intentions initiales des enseignant·e·s.


L’inscription aux rencontres n’est pas nécessaire, sauf pour les groupes de plus de dix personnes (afin de réserver, si nécessaire, un auditoire aux dimensions adaptées). Prière, dans ce cas de le faire au moins deux semaines avant la date de l’activité concernée.

Renseignements complémentaires : Michel Staszewski (michel.staszewski@ulb.be)